navLeft Poker en ligne - La ressource la plus complete et mise à jour du poker en ligne sur le net chips navRight


Mardi 11 Décembre 2018 

2015, l’année du partage de liquidités en France - Poker en ligne

Le partage de liquidités au niveau européen revient sur la table chez l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne. L’isolement du marché français est l’un des problèmes qui empêchent le développement du secteur au cours de ces dernières années. Du coup, le partage de liquidités avec les autres pays européens est la seule issue pour redonner un coup de pouce à l’industrie française du poker en ligne. Cependant, la même vision n’est pas partagée par les législateurs qui ont rejeté cette demande au mois de mars dernier. Le président de l’ARJEL, Charles Coppolani, veut à tout prix partager la liquidité avec les joueurs sur le marché espagnol et italien. Et le processus semble avancer de grand pas après le soutien du député UMP Dino Cinieri sur l'amendement n°1658 à l'Assemblée nationale le 30 janvier dernier.



Cet amendement porte sur la possibilité aux opérateurs en France d’ouvrir des tables de poker dans les autres Etats membres de l’Union européenne s’ils y sont aussi agréés. Cependant, cela requiert un bon encadrement pour favoriser l’offre légale et réguler la fiscalité du marché. Mais le ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, ne semble pas être du même avis que les législateurs en voulant aborder le sujet de partage de liquidité avec la préparation d’un nouveau projet de loi en compagnie de l’ARJEL plutôt qu’avec un simple amendement de la loi existante. Le ministre Dino Cinieri a demandé donc le retrait de cet amendement qui a finalement été rejeté après avoir reçu un avis défavorable de la commission. Quoi qu’il en soit, l’année 2015 est déterminante pour le marché du poker en ligne en France, notamment pour le partage des liquidités.

Cette page a été vue 960 fois.

 
Top Rooms
Turbo Poker
5€ CASH
PKR
500€ de bonus
Winamax
500€ de bonus

Copyright © 2018   POKER 777   Tous droits réservés.