navLeft Poker en ligne - La ressource la plus complete et mise à jour du poker en ligne sur le net chips navRight


Dimanche 24 Mars 2019 

Le poker en ligne manque d’attractivité en France - ARJEL

L'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) a publié le 10 septembre 2014 son bilan de l’année 2013. C’est le premier rapport annuel présenté par l’Arjel sous la présidence de Charles Coppolani depuis sa prise de fonction en février 2014. Selon le rapport, l’année 2013 a été marquée par la forte baisse du poker en ligne par rapport aux autres jeux en ligne régulés par l’Arjel. En effet, le Produit brut des jeux (PBJ) du poker a chuté de 13%, de même que celui des paris hippiques baisse (-6%) tandis que celui des paris sportifs progresse de 16% au cours de cette période. Le PBJ est pour rappel la différence entre les mises et les gains des joueurs.



Le PBJ est passé de 397 millions d’euros en 2012 à 258 millions en 2013. Les droits d’entrée de tournois de poker augmentaient de 5% à 1,460 milliards d’euros en 2013 contre 1,397 milliards en 2012. Les mises de cash game ont par ailleurs perdu 18%, passant de 6,182 milliards d’euros à 5,055 milliards. Les raisons de cette baisse du poker en ligne en France sont le manque d’attractivité de l’offre de poker régulée, la réduction des dépenses marketing et la croissance des offres alléchantes des opérateurs non-régulés. Le poker est de moins en moins attractif chez les joueurs depuis que les opérateurs régulés ont baissé considérablement leurs budgets de marketing, de publicité et de promotions ; ramenés de 46% à 39% du PBJ ; afin de réduire leurs pertes d’exploitation de 35,6 millions d’euros du secteur en 2012. Le pari est réussi aux dépens d’une baisse de liquidités et de grosses dotations qui rendait l’offre globalement moins attractive.

Cette page a été vue 547 fois.

 
Top Rooms
Turbo Poker
5€ CASH
PKR
500€ de bonus
Winamax
500€ de bonus

Copyright © 2019   POKER 777   Tous droits réservés.