navLeft Poker en ligne - La ressource la plus complete et mise à jour du poker en ligne sur le net chips navRight


Mardi 11 Décembre 2018 

New York : En plein débat pour la légalisation du poker en ligne

Un an après le vote de la population newyorkaise pour la légalisation du poker en ligne dans cette partie des Etats-Unis, le projet de loi a été finalement présenté au Sénat. Ce grand moment qui pourrait marquer à jamais l’histoire du poker dans l’Etat de New York a eu lieu vendredi dernier. La dite législation qualifie le poker comme un jeu d’intelligence requérant un lot de compétences. Elle stipule également que l’accès à ce jeu interactif devrait être un privilège et non un droit étant donné qu’internet est devenu un moyen de divertissement incontournable. Pour protéger les joueurs et leur offrir un environnement de jeu sécurisant et intègre, il est même nécessaire de mettre en place une structure légale.



L’octroi de 10 agréments dont la durée de validité est fixée à dix ans figure parmi les clauses de ce projet de loi. Chaque licence est accessible contre paiement de la somme de 10 millions de dollars et les revenus des jeux seront soumis à une taxe de 15 %. Notons que cette législation donnera libre accès aux différentes variantes du poker si elle approuvée. Par contre, les jeux de casino comme le blackjack et la roulette resteront interdits. Malgré ce prix, les licences newyorkaises seront sans aucun doute très convoitées étant donné New York recense un nombre de joueurs assez élevé en étant un des Etats les plus peuplés des USA. Si le projet bénéficie de l’approbation des autorités, New York deviendra le prochain Etat à avoir légalisé le marché intra étatique après le Nevada, Delaware et New Jersey. L’Etat pourrait également signer l’accord pour la liquidité commune, ce qui va améliorer davantage la rentabilité des salles de poker en ligne locales.

Cette page a été vue 535 fois.

 
Top Rooms
Turbo Poker
5€ CASH
PKR
500€ de bonus
Winamax
500€ de bonus

Copyright © 2018   POKER 777   Tous droits réservés.