navLeft Poker en ligne - La ressource la plus complete et mise à jour du poker en ligne sur le net chips navRight


Mercredi 26 Juin 2019 

Poker en ligne : Un nouveau projet interétatique devant le Congrès américain

Le député républicain Joe Barton a élaboré un nouveau projet de loi visant la légalisation du marché du poker en ligne américain au niveau fédéral portant le nom d’Internet Poker Freedom Act et l'a présenté devant les membres du Congrès. A titre de rappel, le poker en ligne est interdit aux Etats-Unis depuis 2006 mais le ministère de la Justice a donné le feu vert pour l'ouverture des marchés inter-étatiques. Quelques Etats américain comme le Nevada et le New Jersey ont donc déjà légalisé ce marché. Mais tous les passionnés et professionnels de poker espèrent une légalisation fédérale. Notons que l'Internet Poker Freedom Act s'applique uniquement au poker. Ainsi, à sa promulgation, les autres jeux en ligne comme les machines à sous resteront illégales.



Afin d'éviter toutes sortes de litiges et d'abus, Barton impose dans son projet quelques conditions que tous les opérateurs devront respecter. En premier lieu, chacun d'entre eux doit avoir une licence délivrée par le gouvernement fédéral. En second lieu, les sites de jeu doivent se munir d'une technologie de haut niveau permettant d'empêcher l'accès à ces jeux aux mineurs. Et pour finir, ils doivent également adopter une solution efficace contre le jeu compulsif. Selon le député Joe Barton, les Américains méritent d'avoir accès à des jeux qu’ils aiment et ce, dans un environnement sécurisé et fiable, ce qui lui a poussé à créer cette nouvelle loi. Sa légalisation permettra aux opérateurs d'étendre leurs activités et d'avoir une meilleure rentabilité. Notons que même si le projet Barton vise à légaliser le poker au niveau fédéral, chaque Etat américain peut appliquer encore leurs propres règlements.

Cette page a été vue 383 fois.

 
Top Rooms
Turbo Poker
5€ CASH
PKR
500€ de bonus
Winamax
500€ de bonus

Copyright © 2019   POKER 777   Tous droits réservés.