navLeft Poker en ligne - La ressource la plus complete et mise à jour du poker en ligne sur le net chips navRight


Vendredi 18 Janvier 2019 

ARJEL : Le bilan 2012 du poker en ligne

L'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) a présenté le bilan 2012 de l’activité des jeux en ligne, regroupant les paris sportifs, paris hippiques et poker en ligne en France. Le rapport a été marqué par la régression de l'activité cash game et la diminution du nombre de comptes joueurs actifs mais l’Autorité apporte aussi quelques « propositions » pour redynamiser le secteur et accroitre l'attractivité de l'offre. L'activité tournoi de poker a connu une hausse de 21% tandis que le cash game accuse un recul de 5%. Certes, le nombre de comptes actifs avec des mises plus faibles a augmenté de 4% mais cela n’a pas compensé la diminution importante des comptes avec des mises plus élevées à hauteur de 20%. Au total, les activités des tournois et du cash game ont connu une baisse du nombre de comptes joueurs actifs à l’ordre de 295.000 en 2012 contre 300.000 la précédente année. Du coup, le Produit Brut des Jeux (PBJ) a baissé de 5% à 297 millions d'euros.



Afin de limiter le déclin de l’activité poker et face à la disparition de nombreuses salles de poker en ligne agréée depuis la légalisation des jeux en ligne, l’ARJEL préconise la remise en question de l’offre actuelle qui porte sur trois axes. Selon cette autorité de régulation, l'ouverture à de nouvelles variantes de poker, la concentration des liquidités des tables de poker au niveau européen et le changement de la fiscalité sur le jeu basé sur les mises et non plus sur le PBJ. Alors que la mutualisation des liquidités dépend de la coopération de l’ARJEL avec les autres régulateurs, l’introduction de nouvelles variantes de poker et le changement d'assiette fiscale requiert l’implication du gouvernement et du parlement.

Cette page a été vue 274 fois.

 
Top Rooms
Turbo Poker
5€ CASH
PKR
500€ de bonus
Winamax
500€ de bonus

Copyright © 2019   POKER 777   Tous droits réservés.