navLeft Poker en ligne - La ressource la plus complete et mise à jour du poker en ligne sur le net chips navRight


Mercredi 05 Octobre 2022 

Quand PMU perd son « monopole »

Le contentieux qui oppose le géant PMU à l’opérateur de jeu en ligne Betclic s’est terminé par la victoire du dernier. Une mauvaise nouvelle difficile à digérer pour le patron Philippe Germond lequel s’est vu reconduit à ce poste. La décision du Tribunal de grande instance de Paris est sans équivoque : non seulement Betclic a eu gain de cause contre l’opérateur historique PMU vu que celui-ci se targue d’être le propriétaire légal des termes tels « Simple, Couplé, Trio ou Quinté+ » mais en plus, les juges ont annulé ses marques déposées entre 2003 et 2008. Souvenons-nous que l’affaire remonte en janvier 2010, date à laquelle PMU par le biais de sa branche GIE Paris Mutuel Urbain a intenté une action en justice contre Betclic Enterprises Limited lequel est domicilié à Malte. Il demande à cet effet un dommage de 200.000 euros.



Selon les arguments du Tribunal, le terme « Simple » est déjà usité depuis des lustres, 100 ans plus précisément. La récente déposition de marques auprès des autorités n’a pas pu infléchir les magistrats dans leur position. En plus, le fait que les autres termes qui se trouvent aussi dans le dictionnaire conforte leur argument en faveur de Betclic. Autrement, PMU ne pourrait donc pas s’arroger d’être le seul propriétaire de ces mots souvent employés dans ce milieu du jeu et paris. En d’autres termes, les termes sources de litige appartiennent à tout le monde. Comme attendu, PMU va devoir payer 10.000 euros d’amendes contre son poursuivant pour concurrence déloyale.

Cette page a été vue 470 fois.

 
Top Rooms
Turbo Poker
5€ CASH
PKR
500€ de bonus
Winamax
500€ de bonus

Copyright © 2022   POKER 777   Tous droits réservés.