navLeft Poker en ligne - La ressource la plus complete et mise à jour du poker en ligne sur le net chips navRight


Mercredi 08 Février 2023 

Full Tilt Poker : Abandon du Groupe Tapie, PokerStars reprend le flambeau

L'éventuel rachat de l'ancien numéro 1 du poker en ligne, Full Tilt Poker, par le Groupe Bernard Tapie vient de tomber à l'eau. Désormais, c'est PokerStars qui est sur la liste des potentiels acquéreur du site. En effet, le Groupe Bernard Tapie qui était prêt à mettre sur le tapis un peu plus de 80 millions $ vient d'annoncer qu'il a lâché la partie en annonçant publiquement que « le travail qui lui a duré maintenant sept mois pour obtenir la dernière approbation du DoJ sur le contrat pour l'obtention des actifs de l'opérateur Full Tilt Poker s'est achevé en vain ». L'entente a butté sur deux causes : l'une concerne le remboursement des joueurs non américains et l'autre est d'ordre réglementaire.



Mais l'ancien site de poker phare associé à l'image de joueurs comme Phil Yvey et autres n'est pas sur le point de disparaître et de tomber dans les oubliettes. PokerStars fait désormais partie de ceux qui s'intéressent de près au dossier. Aucune information sur le sujet n'a encore été dévoilée officiellement mais des annonces dans la presse à permis de conclure que cet ancien concurrent numéro 1 de Full Tilt Poker aurait accepté les conditions que lui impose le DoJ concernant notamment le remboursement des joueurs et l'acquisition des actifs. Selon les rumeurs, cette salle de poker est prêt à mettre autour de 750 millions $ sur le tapis. Pour rappel, la licence de Full Tilt Poker a été retirée par l'Alderney Gambling Control Commission et ensuite par l'Autorité de Régulation des Jeux en ligne suite à l'affaire Black Friday. Cet opérateur avec ses milliers de joueurs répartis à travers la planète occupait pourtant une grande part du marché mondial du poker en ligne.

Cette page a été vue 411 fois.

 
Top Rooms
Turbo Poker
5€ CASH
PKR
500€ de bonus
Winamax
500€ de bonus

Copyright © 2023   POKER 777   Tous droits réservés.